Nounours : point sur son état de santé

août 9, 2014 in Actualités, SOS de Vive Le Chat

Des nouvelles de Nounours ! (Août 2014) Nounours va de mieux en mieux, sa santé s'améliore doucement. Il joue un peu plus qu'avant, bien que l'insuline ait été augmenté à 6 unités matin et soir, Nounours est pas mal médicalisé, il a un masque à oxygène quelques secondes,une fois par jour. Ce n'est pas facile de le faire respirer dedans... Il a des antibiotiques matin et soir et de l'insuline aussi. Il a envie de sortir dehors, il le fait petit à petit sous surveillance et il rentre vite à l'intérieur. Continuez à soutenir l'association pour les frais médicaux de Nounours ! Un grand merci à vous. http://www.vivelechat.fr/nounours/ http://www.vivelechat.fr/category/dons-2/faire-un-don/ _________________ Vous connaissez déjà NOUNOURS. Ce pauvre chat, abandonné, avait été recueilli par l'association Vive le Chat. Souffrant d'un grave diabète, il avait dû être hospitalisé plusieurs jours, puis séparé des autres chats de l'association. Nancy Nicole, la Présidente, avait pu financer tous ces soins grâce à votre générosité, et NOUNOURS semblait tiré d'affaire. Malheureusement, son état a rechuté il y a quelques jours. Nancy l'a trouvé un matin comme sur photo ci-dessus, immobile. Après l'avoir relevé et mis sur une chaise, il ne bougeait toujours pas et restait couché. Nancy, apeurée, a conduit NOUNOURS en urgence dans une clinique vétérinaire. Il s'avère qu'il avait 40,4° de fièvre, ce qui est élevé pour un chat. Des analyses de sang et d'urine ont été faites. Son coeur palpitait vite, il avait un rythme cardiaque beaucoup plus rapide que la normale. NOUNOURS manifestait également une accélération très importante du rythme de sa respiration. Il était en hyperglycémie, c'est-à-dire que la concentration en sucre dans son sang était anormalement trop élevée. Le vétérinaire l'a hospitalisé pendant 3 jours pour le garder sous perfusion. Cette hyperglycémie semble avoir pour origine la prise d'un médicament contre la toux par NOUNOURS. NOUNOURS est revenu au refuge mais son état reste très fragile. Nancy devait lui faire passer une analyse biochimique il y a quelques jours pour en savoir plus sur son état, mais elle a dû la reporter à une date inconnue faute de moyens. Elle doit d'abord régler la facture vétérinaire des soins des derniers jours... Elle fait appel à votre générosité pour soigner NOUNOURS ! Ne l'abandonnons pas ! http://www.clicanimaux.com/chats/collecte-2078-nounours-son-etat-a-rechute- Vos dons et Appels du Coeur permettront de financer : la consultation, l'hospitalisation, la perfusion, les soins et injections, l'analyse biochimique, les croquettes spéciales pour 3 mois.

Les chats de Nancy ont besoin de votre soutien !

juillet 19, 2014 in ACCUEIL, Actualités, SOS de Vive Le Chat

Plusieurs chats de l'association ont récemment été malades. Nancy a dû les emmener chez le vétérinaire. - Gepetto a fait beaucoup de fièvre. - Cyna, malgré les antibiotiques, continuait d'avoir plus de 40°c de fièvre - Safran souffre à nouveau d'une bronchite - Sympa est faible et ne veut presque plus se nourrir. Nous devons faire de nouvelle analyse pour sa thyroïde Les frais pour les soins s'accumulent, sans oublier la nourriture, la litière..etc L'association fait donc une nouvelle fois appelle avec votre soutien et à votre générosité pour nous aider à soigner les chats et à les accueillir dans de bonnes conditions. Les dons peuvent être faits par PayPal ou par chèque. Pour avoir plus d'information sur les dons, cliquez ici. Il n'y a pas de petit don ! Vous recevrez un reçu fiscal. Tous les chats et les bénévoles de l'association vous remercie par avance de votre aide !

Construction de l’enclos

juillet 2, 2014 in La chatterie, SOS de Vive Le Chat

Maintenant que le beau temps ne devrait pas tarder à arriver,il faut entamer au plus vite la construction de l'enclos. Les 26 chats de l'association ne sortent pas, cela est beaucoup trop dangereux, plusieurs sont rentrés blessés. Il y a une foret juste à coté de la maison de la présidente et lorsqu'elle les laissaient sortir certains chasseurs ne se gênaient pas pour blesser voir même tuer les chats.Le vétérinaire est formel ces blessures ne peuvent pas être causé par d'autres animaux, mais bien par des humains!! Alors il a été décidé que les chats devront rester à l'intérieur pour leur sécurité. malheureusement cela n'est pas aussi facile, la plupart des chats viennent de la rue et sont restés sauvageons;ils ont se besoin d'espace, de nature et de verdure Nancy ,voyant que certains de ses chats développent des signes de mal être (miaulements, gémissements),de détresse (ne jouent plus, ne mangent plus), et d'agressivité a décidé de construire un enclos,complétement fermé où ils pourront gambader et s'amuser en toute tranquillité. Nous avons donc besoin de vous pour que cela devienne réalité,clic animaux a répondu présent ainsi que tous les cliqueurs, et nous ont aider à récolter des fonds, je les en remercie encore,cela nous permettrons d'avoir du ciment, de préparer le terrain, et de couper les branches d'arbres mais il nous faut également de la mains d’œuvre car nous n'avons plus de bénévole sur place pour la construction et il faut être plusieurs,toute aide sera la bienvenue, merci de votre générosité!!

Merci à vous

janvier 25, 2013 in SOS de Vive Le Chat

Vous qui avez entendu et répondu à notre appel de détresse. Grâce à votre générosité, votre solidarité, votre soutien, les chats les plus vulnérables sont sauvés !
Tous étaient dehors, livrés à eux-mêmes. Tous étaient en danger : tessons de verres plantés dans le sol, couteau trouvé en travers de nos gamelles, etc... Impossible de déménager en les laissant là ! Leur destin a changé radicalement grâce à vous.


Pour la plupart, vous les retrouverez dans notre rubrique "Les adoptés et sortis d'affaire". Vous retrouverez également certains autres dans la rubrique "Nos petits amis sans familles".
Dans cette dernière rubrique vous verrez que beaucoup d'autres chats espèrent encore une famille qui les aimera, une famille qui doit s'attendre à ce que cet amour leur soit rendu au centuple !

Par ailleurs, nous avons clos complètement la terrasse de sorte qu’aucun chat ne puisse traverser celles de nos charmants voisins. Trois ou quatre irréductibles ne peuvent cependant pas se passer du carré de luzerne devant notre porte et de l’ombre qu’il leur procure et restent ainsi à la merci de la fourberie de certains.

Nous avons toujours besoin de vous. Vous qui savez comme l'a dit Gandhi que :

"On peut juger de la grandeur d'une nation
par la façon dont les animaux y sont traités"